atelier gadbois architecture

Résidence Sociale - Paris 20

 

Lieu d’éxecution
33 rue de la Duée - Paris 20
 

Nature de l’opération
Réhabilitation et extension d'un foyer en résidence sociale de 88 studios
 

Maîtrise d’ouvrage
Adoma

 

Maîtrise d’œuvre
atelier gadbois : Architecte mandataire 

Cabinet Virtz  - BET Choulet - EVP


Surfaces 

SHON  2 873 m²
 

Coût

3 700 000 € HT
 

Concours 

Juillet 2012

 

Site

Le foyer est situé sur les hauteurs du plateau de Belleville, dans un quartier Parisien hétéroclite composé d’un bâti Faubourien, et notamment d’un tissu d’habitat individuel modeste autour de la Villa Georgina, d’opérations des trente glorieuses et de réalisations plus contemporaines.

Un tissu urbain constitué de plots et de barres jouxte directement la parcelle.

Le square des Saints-Simoniens, le parc de Belleville et le cimetière du Père Lachaise sont à proximité du terrain.

 

Programme

Le foyer de la Duée d’une SHON de 2315 m² est un bâtiment construit dans les années 80, comprenant 70 chambres. Les sanitaires et les  cuisines sont mutualisés.

Ce bâtiment à R+7, en retrait par rapport à l’alignement de la rue est implanté sur une parcelle de 692 m².

Un jardin planté occupe le fond de la parcelle en cœur d’îlot.

Le programme prévoit 88 logements dont 61 logements PMR.

 

Projet

Le projet propose de réhabiliter le bâtiment existant couplé à une extension perpendiculaire afin d’optimiser l’ensoleillement pour les futurs occupants.

L’ensemble des façades existantes est déposé  au bénéfice de nouvelles façades légères en bois et thermiquement performantes.

Le principe constructif existant, des refends porteurs supporte la nouvelle peau du bâtiment.

Compte tenu de l’orientation et afin de garantir un bon contrôle solaire, des loggias sont prévues sur la façade Sud/Est côté rue, dans la bande non construite de la parcelle et sur la façade Sud/Ouest côté jardin.

Ce dispositif est complété par des vitrages solaires dont le double avantage consiste à produire l’eau chaude sanitaire tout en faisant office de brise-soleil.

Selon l’orientation, les façades sont soit épaisses et creusées , soit planes côté Nord.

Les ouvertures sont toute hauteur créant un contact direct avec le jardin.

Les toitures terrasses de l’extension visibles depuis le  bâtiment existant sont végétalisées et traitées comme une cinquième façade.